“THE TREATIES BETWEEN HIS MOST CHRISTIAN MAJESTY

AND THE THIRTEEN UNITED STATES OF AMERICA”

Signés le 6 février 1778 à Paris

Fait référence à deux traités qui formalisent une alliance franco-américaine qui perdurera dans les faits jusqu’en 1800.

1)      Le « Traité d’alliance » ou Traité d’alliance franco-américaine, connu en anglais sous le nom de « Treaty of Alliance with France » est une alliance défensive entre le royaume de France et les 13 États-Unis d’Amérique et prévoit l’envoi de soutiens militaires et financiers pour toute attaque par les forces britanniques… et une « paix éternelle ».

Dans les faits, ce traité signé en 1778 au milieu de la révolution américaine (1775-1783) officialise finalement le soutient que la France apporte secrètement aux « Insurgés » depuis 1775. C’est une véritable reconnaissance de l’indépendance de ces 13 États-Unis. Il n’en faudra pas plus pour que l’Angleterre considère cela comme une déclaration de guerre …

Ce à quoi la France ripostera avec deux expéditions qui se finaliseront par la victoire le 19 octobre 1781 à Yorktown, où 10 000 marins et soldats français ont combattu aux côtés des insurgés (armée continentale).

Cf. le site www.marquisdelafayette-memoryspaces.org

(Home – derniers textes / American Revolutionary War – French support)

*1st “French Expedition” in America under Comte d’Estaing 1778-1779

*2nd “French Expedition” in America under Comte de Rochambeau 1780-1781/1782

The Battle of Yorktown, or the Surrender at Yorktown, ending on October 19, 1781, at Yorktown, Virginia.

Between 1778 and 1783
44 177 French soldiers and sailors fought aside the “American Insurgents”,
5 040 gave their live for their independence.

AUJOURD’HUI UNE COMMÉMORATION

A lieu tous les 19 octobre à Yorktown, VA

À proximité du « Monument de l’Alliance et de la Victoire » (1884)

 

 

 

 

 

 

 

 

2) Le Traité d’Amitié et de Commerce franco-américain

Il faut noter qu’aux EU, il est très peu fait référence à ce traité qui a été remplacé en 1800 par le traité de Mortefontaine après 2 ans (1798 et 1800) de « Quasi-Guerre » maritime entre les États-Unis et la France.

Quant aux échanges commerciaux ils furent quasi inexistants les États-Unis prétextant que les ports français n’étaient pas assez sécuritaires compte tenu de la révolution… et l’Angleterre repris ses échanges commerciaux avec le nouvel état comme si de rien n’était…

Gérard Charpentier Ph.D ce 4 fév. 2018

www.francomania.info

www.marquisdelafayette-memoryspaces.org

www.ordrelafayette-usa.org

www.ordrelafayette-canada.org